CECI Change des vies

Hommage à un grand bâtisseur


IN MEMORIAM
Père Jean Bouchard
(1919-1999)

« Il y a tant de manières de travailler
à la création d'un monde de dialogue,
de partage, de fraternité, d'entraide »

Jean Bouchard, S. J., mai 1993

 

Fondateur du CECI (1958) et premier directeur (1958-1974), le Père Jean Bouchard nous quittait brusquement le 27 février 1999, emporté par un malaise cardiaque à Saint-Jérôme. Membre actif du CECI, il avait été au centre des fêtes du 40e anniversaire du CECI en 1998.

Tant en Suisse dans un institut international religieux auquel il a donné treize ans de sa vie, qu'au Canada, en particulier à travers le CECI, Jean Bouchard a prôné le rapprochement des peuples et des cultures. Bâtisseur, ce jésuite a donné à notre organisme sa mission et ses valeurs, l'incitant à mettre ses talents, en toute humilité, au service des aspirations économiques, sociales et démocratiques des peuples de l'hémisphère sud.

En décembre 1998, puis au début de février 1999, le CECI a mis de l'avant la candidature de son fondateur pour que lui soient décernées des distinctions honorifiques à la mesure de ce qu'il avait accompli.
Profonde est notre dette envers un personnage que plusieurs d'entre nous aimions profondément.

 

Biographie

Né à Sainte-Anne-de-la-Pocatière le 26 décembre 1919, Jean Bouchard fait des études classiques au Collège de La Pocatière. En 1934, il fonde la Jeunesse étudiante catholique à La Pocatière qui sera suivie du scoutisme en 1938. C’est en 1940 qu’il entre chez les Jésuites. Après l’obtention d’une licence en philosophie en 1946, il est ordonné prêtre en 1952.

En 1958, il fonde le Centre d'études missionnaires (CEM) qui prendra en 1967 le nom de Centre d'étude et de coopération internationale (CECI). Il en sera le directeur jusqu’en 1974. À ce titre, il effectuera de nombreux voyages sur les quatre continents tout en donnant des conférences à travers le Québec. En 1974, il est affecté au Secrétariat général des Missions Jésuites à Rome. Il ne reviendra au Canada qu’en 1989 où il exercera les fonctions de prédicateur puis de supérieur à la Maison des Jésuites de Saint-Jérôme. Il décédera dans cette ville le 27 février 1999.

Jean Bouchard nous a laissé de nombreux articles parus dans des revues telles que Prière et Action, Collège et Famille, Prêtres et Missions, Le Brigand, Nouvelle revue de sciences missionnaires ou encore Relations. Il est également auteur d'un mémoire sur le laïcat missionnaire pour le Conseil national missionnaire à Ottawa.