Projet de Développement de Compétences et Emploi des jeunes (PROCEJ)

Expertise

  • Développement économique

Moyen d'action

  • Développement
Pays Pays

District de Bamako et les dix régions du Mali (Kayes, Koulikoro, Sikasso, Ségou, Mopti, Tombouctou, Gao, Kidal, Ménaka et Taoudénit), Afrique de l’Ouest

Durée Durée

Mai 2016 à juin 2020

Bénéficiaires Bénéficiaires

900 jeunes entrepreneur-e-s

Partenaires Partenaires

Le projet était mis en œuvre en partenariat avec l’EUMC.

Parteanaires maliens :

  • Ministère de l’Emploi, de la formation professionnelle, de la jeunesse et de l’action citoyenne;
  • Ministère des investissements
  • Unité de coordination de Projet (UCP)
  • Conseil du Patronat du Mali (CPM)
Budget Budget

 

3,2 millions $ 

Gouvernement du Mali par le biais d’un don de la Banque Mondiale

À l’instar de nombreux pays du continent africain, le Mali affiche un taux de chômage particulièrement élevé chez les jeunes. Celles/ceux-ci font face à d’importantes contraintes qui les empêchent d’accéder à des opportunités d’emploi et d’entrepreneuriat décentes, dont l’accès limité à des financements suffisants et adaptés pour mener à bien des projets porteurs. 

En réponse à cette situation, le Projet de développement des compétences et emploi des jeunes (PROCEJ) visait à améliorer l’éducation et la formation pour soutenir l’employabilité et les possibilités d’emploi pour les jeunes dans le secteur privé. Pour ce faire, le projet s’articulait autour de trois composantes :

  • Éducation et formation pour l’employabilité
  • Création d’emplois pour les jeunes dans le secteur privé 
  • Renforcement institutionnel et gestion du projet 

Dans le cadre de la deuxième composante, mené par le CECI, deux approches ont été adoptées.

Soutenir l’émergence de nouveaux entrepreneur-e-s

Des jeunes de 18  à 35 ans, diplômé-e-s du secondaire ou de l’enseignement supérieur, dans des domaines techniques ou académiques, ont été invité-e-s à prendre part à trois concours de plans d’affaires. Les projets s’inscrivant dans des secteurs florissants au Mali, tels que l’agroalimentaire, la construction, les énergies renouvelables, les nouvelles technologies de l’information et de la communication ont été favorisés. Ces compétitions ont également privilégié des projets innovants, respectueux de l’environnement, créateur d’emplois et susceptible d’être mis à échelle. Ces concours ont permis à de jeunes entrepreneurs-e-s malien-ne-s de renforcer leurs capacités entrepreneuriales, d’étendre leur réseau, de gagner en visibilité et en crédibilité, et d’améliorer leurs chances d’accès au financement.

Favoriser le développement d’entreprises existantes

Des micros, petites et moyennes entreprises à fort potentiel ont été identifiées et accompagnées pour améliorer leur productivité, leurs processus de production, de transformation et de commercialisation. Cet appui s’est matérialisé sous la forme d’un accès facilité au financement, de développement de la chaîne de valeur et des compétences spécifiques, tout en soutenant des plans d’expansion solides et le développement de partenariats avec des investisseurs.
 

Le projet en chiffres

3 concours de plans d’affaires ont été organisés

2 873 plans d’affaires été examinés 

900 jeunes formé-e-s en élaboration de plans d’affaires

327 nouvelles entreprises créées ou renforcées au profit des jeunes 
 

Merci à
nos partenaires

En consortium avec :

Projet de Développement de Compétences et Emploi des jeunes (PROCEJ)

Avec l'appui financier de :

Projet de Développement de Compétences et Emploi des jeunes (PROCEJ)

Le CECI fait appel à votre solidarité, en soutien au peuple haïtien, frappé de plein fouet par un séisme de magnitude 7,2 qui a secoué le sud-ouest d'Haïti samedi matin, le 14 août 2021.

Soutenez les efforts du CECI en Haïti et aidez les populations à se relever: Faites un don maintenant!

x
Abonnez-vous !