Voix et leadership des femmes au Mali (VLF - Musoya)

Expertise

  • Égalité entre les femmes et les hommes

Moyen d'action

  • Développement
Pays Pays

Cinq régions du Mali (Kayes, Koulikoro, Sikasso, Ségou, Mopti, Gao, Bamako), Afrique de l'Ouest

Durée Durée

Novembre 2018 à novembre 2023

Bénéficiaires Bénéficiaires

• 19 organisations et 6 réseaux maliens de défense des droits des femmes et des filles

• 3 200 femmes, jeunes femmes et filles bénéficiaires directes

• 1,4 million de personnes indirectement rejointes

Partenaires Partenaires

• Ce projet est réalisé en consortium avec SOCODEVI.

• Partenaires locaux : 19 organisations et 6 réseaux maliens de défense des droits des femmes et des filles

Budget Budget

7 699 940 $ (Affaires mondiales Canada)

Bien que le Mali déclare dans ses lois son engagement à défendre les droits des femmes et des enfants et à proscrire toute discrimination fondée sur le genre, les femmes et les filles font face à de multiples obstacles dans l’exercice de leurs droits civils, politiques, économiques et sociaux. 

Depuis 2012, la crise politique et sécuritaire qui touche le Mali a plongé le pays dans un climat d’instabilité où l’extrémisme augmente la prévalence des violences basées sur le genre, tout en limitant l’accès des femmes et des filles aux services sociaux de base. Par ailleurs, les mesures légales prévues soutenir la participation des femmes à la sphère politique ne sont pas appliquées. Les organisations de défense des droits des femmes et des filles peinent quant-à elles à coordonner leurs actions en raison d’un manque de leadership, de d’espaces de communication, d’échanges et de réflexion. 

Le projet VLF-Musoya vise à permettre aux femmes et aux filles maliennes de jouir pleinement de leurs droits et à faire progresser l’égalité entre les femmes et les hommes au Mali. Pour ce faire, nous soutenons les organisations et réseaux de promotion des droits des femmes et des filles pour leur permettre d’améliorer leurs services, leurs efforts de plaidoyer et leur fonctionnement institutionnel. 

Optimisation des services offerts aux femmes et aux filles

Nous collaborons avec des organisations et réseaux de femmes pour leur permettre d’optimiser la qualité des services qu’ils offrent aux femmes et aux filles en adoptant des approches innovantes. Les activités du projet renforcent notamment les capacités de nos partenaires à faire usage de la technologie pour rejoindre des personnes en situation de vulnérabilité socioéconomique. Nous facilitons également l’élaboration et la mise en œuvre d’initiatives conjointes entre les organisations et réseaux en proposant des espaces d’échange et de collaboration.

Amélioration de l’efficacité du plaidoyer pour les droits des femmes

Afin de permettre aux organisations et aux réseaux de femmes de faire entendre leurs voix et d'accroître leur influence sur les lois et politiques qui les concernent, nous renforçons leur connaissance des cadres législatifs maliens et internationaux dans le domaine des droits des femmes. Nous soutenons également la collaboration et la coordination d’actions communes pour sensibiliser la population aux question d’égalité entre les femmes et les hommes et demander aux décideuses-eurs un changement positif et durable en ce sens. 

Renforcement institutionnel des organisations et réseaux de femmes

Les organisations communautaires locales sont des parties prenantes de premier plan pour défendre les droits des femmes, promouvoir le leadership féminin et faire progresser l’égalité des genres au Mali. Le projet vise à renforcer leurs capacités institutionnelles, humaines, techniques et financières. Nous accompagnons ces organisations et réseaux dans l’adoption de pratiques innovantes en gestion et en programmation afin de soutenir leur viabilité. Nous accordons une attention particulière à la place des jeunes filles dans ces structures puisqu’elle représente la relève. 

Le projet en chiffres

19 organisations de défense des droits des femmes et des filles améliorent l’efficacité de leurs programmes et renforcent leurs capacités institutionnelles


6 plates-formes, alliances et réseaux améliorent l’efficacité de leur plaidoyer pour influencer les politiques et les institutions juridiques et sociales


1,4 million de personnes, dont 3 200 participant-e-s direct-e-s, seront touchées par le projet

Parlons solidarité!
Participez à une vaste enquête afin de mieux connaître les intérêts des Canadiennes et des Canadiens envers les thématiques de la solidarité et du développement internationaux et les enjeux qui y sont liés. Cette démarche nous permettra d’offrir des opportunités d’apprentissage, de développement et de renforcement des capacités et d’engagement adaptées à vos besoins et aspirations.
Le sondage est destiné aux personnes de 18 ans et plus résidant dans les provinces du Québec, de l’Ontario et des Maritimes.
Répondez à ce sondage avant le 28 février et courez la chance de remporter l’une des deux cartes-cadeaux d’une valeur de 500$ chez un libraire indépendant!
x
Abonnez-vous !