Voix et leadership des femmes au Sénégal (VLF - Sénégal)

Expertise

  • Égalité entre les femmes et les hommes

Moyen d'action

  • Développement
Pays Pays

Sénégal, Afrique de l’Ouest

Durée Durée

Décembre 2018 à mars 2024

Bénéficiaires Bénéficiaires

• 20 organisations et 5 réseaux sénégalais de défense des droits des femmes et des filles

• 100 000 femmes, jeunes femmes et filles 

Partenaires Partenaires

• Partenaires locaux : 20 organisations et 5 réseaux sénégalais de défense des droits des femmes et des filles

Budget Budget

6 300 000 $ (Affaires mondiales Canada)

La situation des droits des femmes et des filles a beaucoup évolué au Sénégal au cours des dernières décennies. Le pays a ratifié plusieurs conventions internationales et adopté des politiques nationales visant à promouvoir l’égalité entre les femmes et les hommes. Cependant, des contraintes socio-culturelles et juridiques (le droit coutumier) limitent toujours l’accès des femmes à l’éducation, à la propriété, à l’héritage, à la terre ou encore aux organes décisionnels.

Les organisations de défense des droits des femmes et des filles ont joué un rôle de premier plan dans l’adoption de lois en faveur de l’égalité entre les femmes et les hommes au Sénégal. Mais malgré ces avancées, les mouvements des femmes sont aujourd’hui confrontés à des difficultés pour assurer la relève, trouver du financement, mobiliser la population et garantir leur fonctionnement à long terme.

Le projet VLF - Sénégal vise à soutenir des organisations et réseaux de promotion des droits des femmes et des filles. Il renforce leur fonctionnement organisationnel, augmente la portée et la qualité de leurs services, consolide leur capacité de veille sociale et de plaidoyer. Son objectif ultime est de permettre aux femmes et aux filles sénégalaises de jouir pleinement de leurs droits et de faire progresser l’égalité entre les femmes et les hommes au Sénégal.

Renforcement institutionnel des organisations et réseaux de femmes

Les organisations communautaires locales sont des parties prenantes de premier plan pour défendre les droits des femmes, promouvoir le leadership féminin et faire progresser l’égalité des genres au Sénégal. Le projet vise à renforcer leurs capacités institutionnelles, humaines, techniques et financières. Nous accompagnons ces organisations et réseaux dans l’adoption de pratiques innovantes en gestion et en programmation afin de soutenir leur viabilité. Nous accordons une attention particulière aux organisations représentant des femmes et des filles vulnérables ou marginalisées.

Optimisation des services offerts aux femmes et aux filles

Les violences sexuelles et basées sur le genre et sont encore très fréquentes au Sénégal. Le CECI collabore avec les organisations et réseaux de femmes pour leur permettre d’optimiser la qualité des services qu’ils offrent aux femmes et aux filles en adoptant des approches innovantes. Les activités du projet renforcent notamment les capacités de nos partenaires afin d'améliorer leur prise en charge des victimes et survivantes de violences sexuelles et basées sur le genre.

Amélioration de l’efficacité du plaidoyer pour les droits des femmes

Afin de permettre aux organisations et réseaux de femmes de faire entendre leurs voix et d'accroître leur influence sur les lois et politiques qui les concernent, le CECI renforce leurs capacités à réaliser des activités de plaidoyer et de veille sociale efficaces. Nous favorisons également la collaboration avec d’autres parties prenantes stratégiques telles que les leaders coutumiers et religieux, les responsables politiques et techniques. Ultimement, notre objectif est de faire des droits des femmes une réalité qui profite à la société sénégalaise dans son ensemble.

 

Le projet en chiffres

20 organisations de défense des droits des femmes et des filles améliorent l’efficacité de leurs programmes et renforcent leurs capacités institutionnelles


5 plates-formes, alliances et réseaux améliorent l’efficacité de leur plaidoyer pour influencer les politiques et les institutions juridiques et sociales


100 000 personnes seront touchées par le projet

Documents et nouvelles

Le CECI fait appel à votre solidarité, en soutien au peuple haïtien, frappé de plein fouet par un séisme de magnitude 7,2 qui a secoué le sud-ouest d'Haïti samedi matin, le 14 août 2021.

Soutenez les efforts du CECI en Haïti et aidez les populations à se relever: Faites un don maintenant!

x
Abonnez-vous !